Navigation – Plan du site

Les voix de la migration. Discours, récits et productions artistiques

Cécile Canut et Alioune Sow
p. 9-25

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Instance de production des discours et des récits
Matérialités langagières
Reconfiguration politique du processus migratoire par la parole

Aperçu du texte

En Afrique de l’Ouest, les voyageurs, les migrants ou les aventuriers, ainsi qu’ils se nomment variablement selon les lieux, les langues et les moments, font l’objet d’un ensemble de productions langagières, artistiques ou discursives souvent sous-estimées dans les travaux sur les migrations. Ils en sont aussi bien souvent les auteurs lorsqu’ils racontent, commentent, composent, écrivent, mettent en scène ou encore chantent ces expériences de leur vie, partagées à un moment donné entre plusieurs lieux et plusieurs temporalités. Ces récits se distinguent des discours politiques produits à propos de la mobilité, de ses motivations et de ses conditions, en Afrique et hors de l’Afrique, en ceci qu’ils font valoir ce qu’occultent invariablement des institutions pressées de contrôler et trier les flux migratoires, politique qui a pour effet premier de contraindre une grande partie des migrants à l’invisibilité et au silence. Ces multiples espaces de parole s’interpénètrent à travers des j...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cécile Canut et Alioune Sow, « Les voix de la migration. Discours, récits et productions artistiques », Cahiers d’études africaines [En ligne], 213-214 | 2014, mis en ligne le 27 juin 2016, consulté le 29 mars 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/17578

Haut de page

Auteurs

Cécile Canut

Centre de recherche sur les liens sociaux (Cerlis), Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité, Paris.

Du même auteur

Alioune Sow

Languages, Literatures and Cultures, Centre for African Studies, University of Florida, Gainesville.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page