Navigation – Plan du site
La migration mise en discours

Mobilités féminines internes à Gondar et VIH

Entre construction de discours et parole de femmes aux marges de leur avenir (région Amhara, Éthiopie)
Female Internal Mobility in Gondar and HIV. Between the Speeches and Voices of Women on the Margins of their Future
Carolina De Rosis
p. 115-153

Résumés

Cet article analyse les expériences de mobilité interne de femmes atteintes par le VIH résidant au moment des enquêtes ethnographiques dans la ville de Gondar, dans le nord-ouest de l’Éthiopie. Les expériences biographiques de cinq femmes séropositives, vivant dans des conditions de marginalité sociale et originaires de zones rurales, seront étudiées plus largement dans les principales configurations que la mobilité féminine interne prend en fonction de l’âge et de l’origine sociale des sujets migrants. L’article mettra au jour le caractère multiforme et la condition permanente d’instabilité de ces parcours migratoires. Initiés depuis un premier projet de départ, ils se sont poursuivis au fil des opportunités et des contraintes que les femmes migrantes ont rencontrées tout au long de leur parcours de migration dans une tension constante vers un avenir que les expériences biographiques cristallisent comme le temps du changement. Nous démontrerons que l’état de séropositivité au VIH, avec ses manifestations et ses conséquences, apparaît comme un facteur de conditionnement prééminent sans pour autant constituer une « rupture biographique ». Il participe au processus d’« assujettissement » d’individus se situant en marge de la société et des espaces d’action des pouvoirs établis. Plus particulièrement, l’analyse de la relation subjective de ces femmes aux normes et aux catégories du discours dominant présidant à la construction de leur « identité sociale virtuelle », mettra en exergue que le VIH représente à la fois une opportunité et une contrainte dans la détermination de leur relation subjective à l’avenir.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Approches théoriques et méthodes
Phénomène urbain et mobilité féminine interne : un aperçu historique et social
Gondar, « ville abyssine » chef-lieu du Gondar Zone : configuration urbaine et relations sociales
Projets de départ et itinéraires de voyage vers Gondar
La relation subjective au vih : une adaptation sans « rupture »
La relation subjective à l’avenir : le soi comme sujet d’une autonomie dangereuse

Aperçu du texte

Contrairement aux mouvements de populations d’Afrique vers l’étranger, le phénomène de migration interne, qu’il soit infra-continental ou trans-local, c’est-à-dire limité dans les frontières d’un même pays, fait encore l’objet d’un intérêt restreint. Il s’agit néanmoins d’un phénomène important qui participe de façon significative à travers toutes ses variantes aux changements sociaux, politiques, économiques et culturels de ce continent.

Dans cet article je traiterai le phénomène de migration féminine interne de la zone rurale vers la ville de Gondar située dans le nord-ouest de l’Éthiopie.

En dépit de la distinction couramment mise en avant entre mobilité et migration en fonction de la durée du séjour dans le lieu de destination, j’utiliserai les deux termes de façon complémentaire. Le terme de « mobilité » me permettra de rendre compte du caractère intrinsèque d’incertitude des parcours migratoires étudiés ici. Cette incertitude se présente d’une part comme un aspect structurant le...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Carolina De Rosis, « Mobilités féminines internes à Gondar et VIH », Cahiers d’études africaines [En ligne], 213-214 | 2014, mis en ligne le 27 juin 2016, consulté le 22 août 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/17611

Haut de page

Auteur

Carolina De Rosis

Institut des mondes africains (IMAF), EHESS, Paris.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page