Navigation – Plan du site
La migration mise en récits

« Raconte-moi ta migration »

L’entretien biographique entre construction ethnographique et autonomie d’un nouveau genre littéraire
Tell Me Your Migration. The Biographical Interview, between Etnographical Construction and a New and Autonomous Literary Genre
Annalisa Maitilasso
p. 241-265

Résumés

Cet article interroge les modes de production et de reproduction des récits de migration. Les histoires seront traitées non seulement comme sources de recherche ethnographique et comme enquête journalistique, mais aussi comme des moyens spécifiques de comprendre et de façonner l’expérience de la migration. De cette façon, nous viserons moins à alimenter un débat méthodologique sur l’usage des matériaux biographiques dans une recherche qualitative, qu’à mettre en lumière les multiples effets de ce phénomène sur la société, en termes de création d’une demande d’histoires de migration et, par conséquence, d’un véritable « marché de mots » où les migrants, qui ont acquis une solide maîtrise narrative, peuvent troquer leurs récits de vie contre une reconnaissance sociale, du prestige ou même de l’argent.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2018.
Consulter cet article

Plan

Biographies, récits de vie, mémoires de migration : des matériaux au statut incertain
L’entretien biographique comme interaction : le récit provoqué
Savoir se raconter : le récit maîtrisé
Un réservoir d’histoires de migration : le récit codifié
L’histoire de vie entre fétichisme et monnaie d’échange : le récit capitalisé
La production d’une identité migrante et sa mise en scène : le récit en miroir

Aperçu du texte

« Tu veux que je te raconte mon histoire ? Je peux le faire, je l’ai déjà fait beaucoup de fois », m’explique en souriant Thierno — un personnage de référence dans le milieu bamakois des associations de migrants de retour — quand je lui parle de ma recherche et de mon désir d’échanger avec lui à propos de son parcours migratoire. L’histoire de vie de Thierno se présente comme un véritable produit, l’expression d’une performance littéraire reproductible à chaque fois qu’on le désire ; un produit pour lequel il existe une forte demande de la part des journalistes, ethnographes et activistes des droits humains, comparable seulement à la demande des rituels dogons de la part des touristes nourris des livres de Marcel Griaule.

Il faut reconnaître que les biographies, les histoires familiales ou les récits de voyage représentent aujourd’hui des sources incontournables pour l’anthropologie et la sociologie des migrations en Afrique, pour deux raisons principales : l’une, d’ordre général, qu...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Annalisa Maitilasso, « « Raconte-moi ta migration » », Cahiers d’études africaines [En ligne], 213-214 | 2014, mis en ligne le 27 juin 2016, consulté le 23 juin 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/17655

Haut de page

Auteur

Annalisa Maitilasso

Centre d’analyse et d’intervention sociologiques (CADIS), EHESS, Paris.

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page