Navigation – Plan du site
Études et essais

Celebrating Unity and Debating Unity in Cameroon’s 2010

Independence Jubilees, the “Cinquantenaire”
Les manifestations et le débat autour de l’idée de l’unité pendant les jubilés de l’indépendance du Cameroun en 2010 : le “Cinquantenaire”
Kathrin Tiewa et Emmanuel Yenshu Vubo
p. 331-358

Résumés

Le Cameroun a célébré le cinquantenaire de son indépendance (comme beaucoup d’autres pays francophones) en 2010 (en référence à l’indépendance du Cameroun français de 1960) alors que la Réunification (pour commémorer l’ancien territoire sous mandat britannique de l’Union Southern Cameroons avec l’ancien Cameroun français) a été planifiée pour 2011. Le jubilé de l’indépendance eut lieu le 20 mai 2010, jour de la fête de l’Unité, anniversaire de l’avènement de l’État unitaire et fête nationale autour du thème de l’unité, un thème qui a évolué avec le temps. Le fait qu’aucune des dates historiques ne fut commémorée aux dates anniversaires et que l’idée de l’unité ait occupé une place centrale dans ces événements suscite une interrogation sur la signification et l’opportunité du Cinquantenaire.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Historical Background
The Setting of Dates and Oblivion
Performing Unity, Celebrating Unity
Debating Unity and its Politics

Aperçu du texte

As 1st January 2010 was approaching the government of Cameroon prepared to celebrate the 50th anniversary of the country’s independence.  Simultaneously, Anglophones of all shades of political opinion and who make up roughly a fifth of the population were observed to openly question the relevance of the date when this applied only to the French speaking component of the polity (which had gained independence on 1st January 1960).  Very close to that date the same government talked of the celebration of the independence and reunification of the two components of the bicultural and bilingual state and went ahead to effectively celebrate the event on the 20th of May 2010 (a date which had no relation to the two events).  Some low key events, however, had taken place earlier in the year.  Although there was some talk of celebrating the reunification jubilee on 1st October 2011 (English speaking Southern Cameroons joined the French speaking Cameroons on that date fifty years earlier), no ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Kathrin Tiewa et Emmanuel Yenshu Vubo, « Celebrating Unity and Debating Unity in Cameroon’s 2010 », Cahiers d’études africaines [En ligne], 218 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 29 juin 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18128

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page