Navigation – Plan du site
Études et essais

La promotion du berbère en Algérie

De la prise de conscience intellectuelle au projet de société citoyenne
The Promotion of Berber in Algeria. From Intellectual Awareness to the Civic Society Project. 
Chérif Sini
p. 445-466

Résumés

Les réalités sociohistoriques à l’origine de la prise de conscience identitaire dans le milieu kabyle, de son évolution puis son émergence à la fin du XXe siècle en tant que force sociale et politique diamétralement opposée à l’arabisation ainsi que la gestion par les pouvoirs publics algériens de ce dossier, montrent que la revendication kabylophone est, en fait, le versant linguistique du projet de société hérité de l’aile radicale de la génération de militants pour l’indépendance de l’Algérie. Cette revendication est portée par les populations de jeunes générations aspirant à récupérer/ défendre/promouvoir leur langue et à participer à la gestion de leur pays par l’instauration d’une démocratie participative.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Les précurseurs
Les écrivains kabyles de langue française
Les militants kabyles du PPA/MTLD
L’arabisation : être ou paraître ?
Le Printemps 1980 : occupation pacifique de la rue et naissance du Mouvement culturel berbère
Constitutionnalisation de la berbérité
Vers la révolte populaire

Aperçu du texte

L’examen sociohistorique et sociolinguistique du parcours de la promotion du berbère en Algérie, depuis la fin du xixe siècle à ce jour, touche à l’anthropologie et à l’histoire politique contemporaine de ce pays. Tout a commencé par la (re)valorisation de la langue et de la culture berbères par les premiers lettrés autochtones formés à l’école française, durant la colonisation. Refoulée en raison de l’exigence nationaliste indépendantiste de l’Algérie combattante, la particularité berbère ré-émerge après l’indépendance en opposition frontale à l’arabisation. En dehors des circuits institutionnels de l’État et en rupture avec l’orientation idéologique de ce dernier, ses défenseurs kabyles travaillent, pour certains, à l’éveil des consciences sur la menace qui pèse sur leur identité linguistique et culturelle et, pour d’autres, à l’émergence d’une culture berbère écrite tournée vers l’avenir et aspirant à la modernité. Comment donc ces derniers ont-ils procédé pour parvenir à faire d...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Chérif Sini, « La promotion du berbère en Algérie », Cahiers d’études africaines [En ligne], 219 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 25 mai 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18183

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page