Navigation – Plan du site
Études et essais

Dakar, capitale du sultanat éthiopien du Barr Sa‘d ad-dīn (1415-1520)

Dakar, the Capital of the Sultanate Ethiopian Barr Sa’d ad-deen (1415-1520). 
Amélie Chekroun
p. 569-586

Résumés

La ville de Dakar fut la première capitale du sultanat du Barr Sa’d ad-dīn fondé par les descendants des sultans de l’Ifāt au début du xv e siècle. Dakar fut le cœur du plus important État islamique d’Éthiopie pendant près d’un siècle avant d’être remplacée par la ville de Harar en 1520. Peu présente dans les sources écrites médiévales et non encore localisée, la mémoire de cette ville a été occultée au profit de Harar, la tradition orale actuelle survalorisant le poids de Harar dans l’histoire islamique éthiopienne. En reprenant le dossier des documents écrits ainsi que les hypothèses de localisation, cet article fait un état des lieux des connaissances et propose des pistes pour poursuivre les recherches concernant Dakar.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2019.
Consulter cet article

Plan

Dakar, capitale des sultans du Barr Sa’d ad-dīn
L’ ‘Adal, Dakar et le Barr Sa ‘d ad-dīn
1520 : Abandon de Dakar au profit de Harar
Hypothèses pour une localisation de Dakar
Les sites de Derbiga et de Nur Abdoche
Derbiga, « vieille ville harla »
Nur Abdoche, vieille mosquée harla

Aperçu du texte

À l’extrémité orientale du massif du Tchertcher, à l’est des hauts plateaux éthiopiens, se trouve la vieille ville de Harar. Vestige du passé islamique de la région, cette ville, fortifiée au milieu du xvi e siècle, fut successivement la capitale d’un sultanat au xvi e siècle, puis d’un émirat, du xvii e à l’extrême fin du xix e siècle. De nombreuses listes des différents « émirs » de Harar ont été rédigées au cours des deux derniers siècles (Gaselee 1931 : 818 ; Wagner 1976 : tab. 1 ; Anonyme 2000 : 34-39) ; elles font remonter l’histoire de cette ville, selon les cas, au x e ou xii e siècle, lors de l’installation légendaire d’un cheikh venu d’Arabie, nommé Abādir (Wagner 1978) ; elles incorporent l’ensemble des souverains musulmans de l’Est éthiopien — aussi bien ceux de l’Ifāt, du Barr Sa’d ad-dīn que d’autres régions islamiques — à l’histoire de la ville de Harar. L’importance que revêtent ces listes dans l’imaginaire collectif harari a recouvert la réalité historique et le fai...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Amélie Chekroun, « Dakar, capitale du sultanat éthiopien du Barr Sa‘d ad-dīn (1415-1520) », Cahiers d’études africaines [En ligne], 219 | 2015, mis en ligne le 01 janvier 2015, consulté le 19 août 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18225

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page