Navigation – Plan du site
De l’art (d’être) contemporain

Revue noire : exploration des contours de l'art contemporain africain

Revue Noire: Exploration of the Contours of Contemporary African Art
Lotte Arndt
p. 637-662

Résumés

Depuis sa base parisienne, Revue noire a contribué activement à la constitution du champ de l'art contemporain africain au cours des années 1990. Sillonnant le continent africain pendant une décennie, l'équipe éditoriale a promu des centaines d'artistes dans les numéros de la revue, dans des livres et des expositions. Si Revue noire a ainsi substantiellement participé à dépasser le confinement des créations africaines au domaine des traditions intemporelles, elle n'a pourtant pas évité de reconduire des catégories culturalistes, ni n'a pu s'empêcher de rester accrochée à un parisiano-centrisme structurel. En proposant une étude de cas du numéro 12, l'article analyse l'héritage chargé que les démarches de la revue inscrivent dans ses inventaires de l'art contemporain africain. Ce numéro accompagnait l'exposition parisienne Rencontres africaines (Institut du monde arabe, Paris, 1994) et mettait en scène un continent africain coupé en deux par le Sahara.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Esquisse du parcours de la revue
Voyages d'exploration depuis Paris
Les échos hégéliens dans Revue noire
Les mises en pages des œuvres

Aperçu du texte

Au cours de ces dernières années, de nombreux auteurs se sont engagés à critiquer le rôle central qui a été conféré jusqu'ici à l'année 1989, comme marqueur temporel de l'avènement de la globalisation de l'espace artistique (Kravagna 2013 : 112). D'un point de vue géopolitique, cette date marque le début de la fin de la Guerre froide. Dans le domaine de l'art, elle réfère à l'exposition Magiciens de la terre organisée par Jean-Hubert Martin à Beaubourg pendant les festivités du bicentenaire de la Révolution française (Steeds 2012). Toutefois la crispation sur cette date obscurcit les multiples histoires, courants, et pratiques artistiques des modernités enchevêtrées du xx e siècle (Mercer 2005), en faveur d'un recentrement sur les événements européens. Aussi juste que soit cette critique, il faut toutefois constater que les reconfigurations géopolitiques des années 1990 ne sont pas restées sans effets sur la sphère de la culture permettant l'éclairage sur des scènes artistiques jusq...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Lotte Arndt, «  Revue noire : exploration des contours de l'art contemporain africain », Cahiers d’études africaines [En ligne], 223 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 21 août 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18519

Haut de page

Auteur

Lotte Arndt

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page