Navigation – Plan du site
De l’art (d’être) contemporain

A Pioneering Collection

Contemporary Art in the Weltkulturen Museum Frankfurt
Une collection d'avant-garde. Art contemporain de l'Afrique dans le Weltkulturen Museum Francfort
Yvette Mutumba
p. 699-712

Résumés

Il y a quarante ans que le Musée Weltkulturen à Francfort a commencé de se pencher sur la pratique de l'art contemporain en Afrique en plus de sa collection de 67 000 objets ethnographiques. Depuis 1974, le musée a recueilli près de 3 000 œuvres d'artistes de la République Démocratique du Congo, du Kenya, de Namibie, du Nigeria, du Sénégal, de l'Afrique du Sud, de la Tanzanie, de l'Ouganda et du Zimbabwe, surtout produites pendant les années 1960, 1970 et 1980. Sont incluses ici les premières œuvres d'artistes de renommée internationale, El Anatsui, Twins Seven Seven, Peter Clarke, Chéri Samba, El Hadji Sy et Vincente Malangatana. Ce musée est pionnier dans ses recherches sur l'art contemporain du continent africain car il a commencé avant ce qu'on appelle le « global turn » en 1989. À cet égard, la collection Weltkulturen est unique car elle rassemble des œuvres de cette période précise. Une caractéristique le définissant en outre sont les quatre principaux volets de la collection — des œuvres en provenance du Nigeria, du Sénégal, de l'Ouganda et de l'Afrique du Sud — acquises par des collectionneurs allemands au nom du musée, qui avaient différentes affiliations vers ces régions. Le texte retrace les motivations, les idées et les stratégies derrière l'accumulation de la collection Weltkulturen tout en analysant la question de la collecte et celle de la présentation de l'art contemporain dans le contexte d'un musée ethnographique.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Moments of African Art Histories in a German Museum: East Africa
Moments of African Art Histories in a German Museum: Senegal, Nigeria, South Africa
A Pioneering Step

Aperçu du texte

In 1904, today's Weltkulturen Museum in Frankfurt was founded as an ethnographic museum, the Städtische Völkermuseum.  Over the past 110 years it has gathered more than 67.000 objects from every continent in the world, with the aim to categorise, inventorise and preserve them for eternity.  Over the course of a century, the ideas and motivations in regards to the tasks and aims of the museum as an institution changed: From apparently objective and scientific claims to be dissecting “exotic” cultures, with colonialism, trade and consumerism being equally motivating factors, to a socio-political educational mission in the 1970s.  Here, the public was offered information on the history and lifestyles of other cultures specifically in regards to their problematic present day situation due to the destructive influence of (neo-)imperialism.  This approach was followed by an exhibition programme, which used cultural comparison and critical contextual presentations to look at questions arou...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Yvette Mutumba, « A Pioneering Collection », Cahiers d’études africaines [En ligne], 223 | 2016, mis en ligne le 01 janvier 2016, consulté le 20 octobre 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18542

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page