Navigation – Plan du site
Mobilités de l’amour

Chantal, Momo, France, Abdou et les autres

Essai de typologie des économies affectives des couples mixtes à Marrakech (Maroc)
Chantal, Momo, France, Abdou and the Others. A Typology of Mixed Couple Relation-ships in Marrakesh (Morocco)
Corinne Cauvin Verner
p. 153-174

Résumés

Une enquête conduite à Marrakech auprès de couples mixtes formés de Françaises et de Marocains nous renseigne sur l’évolution des dynamiques migratoires vers le Maroc depuis une vingtaine d’années. Les différents profils étudiés nous invitent à penser ces unions en termes d’échanges transactionnels gouvernés, quelque soit l’intensité des sentiments amoureux, par des logiques d’émancipation, notamment entrepreneuriales. Du fait de cette émancipation, à penser également en termes de marginalisation et de désolidarisation, on voit se former une communauté de couples mixtes active à créer un cadre normatif de la mixité, subordonné à la reproduction des classes sociales.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2020.
Consulter cet article

Plan

Les épouses des futurs cadres du Maroc
Les touristes au long cours
Les amours entrepreneuriaux
Les chercheuses d’or
Les naufragées de l’amour
L’ordre et la morale
Vers la formation d’une communauté de couples mixtes
Perspectives de conclusion

Aperçu du texte

Dès mon installation à Marrakech où je réside depuis quinze ans, étonnée de ce que me réservait cette situation d’expatriation singulièrement différente de ce que je vivais sur mon terrain d’ethnologue au Sahara marocain, je décidais d’en faire un objet d’étude — un moyen, pensais-je, de rendre intelligibles des sociabilités surprenantes laissant entendre que « le Maroc serait le plus beau pays du monde, sans les Marocains ». Je procédais à des prises de notes, que je structurais en différents chapitres, en m’interrogeant sur l’éventuelle constitution d’une communauté française. Et puis un jour, il y a de cela au moins dix ans, une amie française de Casablanca en couple mixte avec un Marocain me faisait la réflexion suivante : « Au Maroc, il y a les Français entre eux, les Marocains entre eux, et puis il y a aussi les couples mixtes entre eux. » Intriguée par ce propos, je prêtais dès lors une attention particulière aux couples mixtes que je connaissais. Je vérifiais que leurs plus ...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Corinne Cauvin Verner, « Chantal, Momo, France, Abdou et les autres », Cahiers d’études africaines [En ligne], 221-222 | 2016, mis en ligne le 01 avril 2018, consulté le 29 avril 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/18941

Haut de page

Auteur

Corinne Cauvin Verner

Institut des Mondes Africains (IMAF), EHESS.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page