Navigation – Plan du site
chronique bibliographique

Comparing Visions and Voices of Child Narrators in Kotia-Nima I and Allah is Not Obliged

Étude comparée des représentations et des discours des enfants narrateurs dans Kotia-Nima I et dans Allah n'est pas obligé
Aissata Sidikou
p. 151-174

Résumés

Cet essai est une étude comparée de deux textes qui démontrent un changement de paradigme dans la représentation de l'enfant africain selon leur époque et leur génération. Si les auteurs respectifs de Kotia-Nima I et Allah n'est pas obligé, Boubou Hama et Ahmadou Kourouma, révèlent tous deux une dimension, celle de l'enfance, ils divergent considérablement dans leurs romans quant à la mise en scène des événements principaux de la vie des enfants. Cet article propose d'explorer et de comparer la représentation et l'expérience des enfants dans la période postcoloniale et postindépendance en Afrique de l'Ouest.

Haut de page

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

The Grandmother as a Metaphor of Transition
Environment, Memory, and Going North to the Sources
Children Denied a Childhood
For an Ethic of Language

Aperçu du texte

“L'enfant, en Afrique noire, était le Saint. Jusqu'à l'âge de la puberté, il était considéré comme pur, en relation directe avec les forces et les esprits du Bien de la nature [...] Ainsi l'enfant est un espoir” (Hama 1968b: 11).

The theme of childhood marks, in many ways, the beginnings of francophone African literature, notably with some aspects of the poetry of Léopold Sédar Senghor in “Nuit de sine” (1945) or Éthiopiques (1956) and the narrative by Camara Laye, L'enfant noir (1953).  To come to terms with their French culture, these assimilated authors decided to ardently reclaim their identity by exalting their ancestors, their values, their art and cultures.  The singular stories behind these narratives convey the concept of Negritude in relation to the cross-cultural encounter with Europe.  Negritude, defined as “the Black man's experience” stems from the black art movement of the 1930s and 1940s in France.  The term Negritude, as an association of contradictory thoughts, idea...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Aissata Sidikou, « Comparing Visions and Voices of Child Narrators in Kotia-Nima I and Allah is Not Obliged », Cahiers d’études africaines [En ligne], 225 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2019, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/20598

Haut de page

Auteur

Aissata Sidikou

United States Naval Academy, Annapolis, Maryland (USA).

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page