Navigation – Plan du site

Quelles contributions des élites « rouges » au façonnement des États post-coloniaux ?

Patrice Yengo et Monique de Saint Martin
p. 231-258

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2021.
Consulter cet article

Plan

Partir dans les pays du bloc socialiste, une approche oblique
Une histoire de mobilités des étudiants et des élites
Genèse de la circulation des étudiants entre Afrique, URSS/Russie, pays de l’Est, Cuba, Chine
Construire un État indépendant. Retours et destins des élites formées à l’Est à l’aune des soubresauts des États africains
Un premier bilan de l’impact des mobilités vers les pays de l’ancien bloc socialiste sur le façonnement des États

Aperçu du texte

La question de l’État en Afrique, de sa formation, de sa nature ou de son évolution, est encore loin d’être épuisée. Qu’elles soient restées au stade du néocolonialisme ou qu’elles se revendiquent d’une autonomie assumée, les études qui la soulèvent s’accordent toutes au moins à reconnaître que sa conception est à caractère tératologique, qu’il s’agisse de l’État comme organisation politique définie uniquement par le périmètre géographique tracé par la colonisation, ou de l’État comme nation où le regroupement des différentes composantes est pour une large part le fruit des tribulations conflictuelles des impérialismes du xixe siècle. Pourtant, c’est dans l’héritage de ce dérèglement initial que les États africains ont été obligés de trouver une voie pour construire leur souveraineté prise dans la vision évolutionniste du monde en vigueur et bordée par les impératifs du développement économique. Structurer un appareil d’État susceptible de répondre aux exigences de ce développement,...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Patrice Yengo et Monique de Saint Martin, « Quelles contributions des élites « rouges » au façonnement des États post-coloniaux ? », Cahiers d’études africaines [En ligne], 226 | 2017, mis en ligne le 01 avril 2017, consulté le 21 octobre 2017. URL : http://etudesafricaines.revues.org/20661

Haut de page

Auteurs

Patrice Yengo

Institut des mondes africains (IMAF), EHESS, Paris

Du même auteur

Monique de Saint Martin

Institut de cherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS), EHESS, Paris

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page