Navigation – Plan du site
études et essais

Deposed Rulers under the Colonial Regime in Nigeria

The Careers of Akarigbo Oyebajo and Awujale Adenuga
Tunde Oduwobi
p. 553-571

Résumés

Dirigeants déchus sous le régime colonial au Nigeria. La carrière de l’Akarigbo Oyebajo et de l’Awujale Adenuga. – Les dirigeants traditionnels étaient au centre du système colonial britannique de « gouvernement indirect ». Il s’agissait essentiellement de fonctionnaires qui pouvaient être démis de leurs fonctions par les autorités coloniales pour mauvaise conduite. Dans la société précoloniale yoruba, un dirigeant déchu devait mourir pour éviter qu’il devînt un centre d’opposition face à son successeur. Cela était conceptualisé par la croyance selon laquelle « un roi devait mourir avant que son successeur fût couronné ». Toutefois, le concept ou la notion de mort après déposition fut abrogé sous l’administration coloniale, et le dirigeant déchu devint alors un citoyen ordinaire. Cela créa une situation anormale et suscita des problèmes de légitimité pour le successeur dans la mesure où les dirigeants traditionnels maintenaient leur autorité politique sous le régime colonial. Cet article se penche sur les difficultés provoquées par cette situation à travers la carrière de deux dirigeants déchus dans la société yoruba des Ijebu.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Tunde Oduwobi, « Deposed Rulers under the Colonial Regime in Nigeria », Cahiers d’études africaines [En ligne], 171 | 2003, mis en ligne le 15 septembre 2003, consulté le 19 avril 2014. URL : http://etudesafricaines.revues.org/215

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page