Navigation – Plan du site
études et essais

Rhétorique et pratique du terrain

Récit des conditions d’enquête à Libreville au Gabon
Placide Ondo
p. 597-613

Résumés

Cet article rend compte des conditions d’une enquête menée au Gabon sur les pratiques langagières chez les familles populaires et bourgeoises. Il montre les difficultés qu’il y a à accéder aux enquêtés dans l’administration et en milieu domestique, et comment il est possible de les contourner. Il montre aussi les jeux sociaux découlant de la situation d’enquête autour des rapports de place. Ces rapports ne sont pas seulement structurés par la relation objective à l’école. À travers l’origine du nom, la langue parlée et l’accent du chercheur, l’enquêté tâche de déceler ses appartenances ethnique, régionale, politique et sociale, ce qui lui permettra ainsi d’articuler sa relation à l’enquêteur. Il utilisera alors soit une langue de mise à distance (le français) ou de rapprochement (une langue gabonaise), soit les deux en même temps pour marquer ses identités plurielles et ses positionnements multiples par rapport au chercheur. Cette réflexion révèle finalement la complexité des rapports de force et d’alliance dans la société gabonaise.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Placide Ondo, « Rhétorique et pratique du terrain », Cahiers d’études africaines [En ligne], 183 | 2006, mis en ligne le 12 octobre 2006, consulté le 18 décembre 2014. URL : http://etudesafricaines.revues.org/6067

Haut de page

Auteur

Placide Ondo

Université de Picardie Jules-Verne, Amiens

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page