Navigation – Plan du site
Parentés, plaisanteries et politique

Construction des discours identitaires au Mali

Ethnicisation et instrumentalisation des senankuya
Cécile Canut

Résumés

Dans une optique d’anthropologie du langage, l’étude des relations à plaisanterie ou senankuya au Mali nécessite d’examiner l’ensemble des interactions produites afin de montrer combien elles sont conditionnées à la fois par la relation à l’altérité et par le régime de domination. Face à ces relations quotidiennes et hétérogènes, la récente formation discursive qui porte sur ces pratiques en provenance de plusieurs instances énonciatrices (discours politiques, discours des organismes de développement, discours médiatiques, discours associatifs, discours scientifiques, etc.) tend au contraire à les fonctionnaliser ou les essentialiser. La dimension culturaliste et l’instrumentalisation politique qui en résulte feront l’objet de l’analyse de l’article dans le cadre de la construction des États-nations.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cécile Canut, « Construction des discours identitaires au Mali », Cahiers d’études africaines [En ligne], 184 | 2006, mis en ligne le 08 décembre 2006, consulté le 16 avril 2014. URL : http://etudesafricaines.revues.org/6251

Haut de page

Auteur

Cécile Canut

MoDyCo-CNRS-Paris X-Nanterre.

Du même auteur

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page