Navigation – Plan du site
chronique bibliographique

Sundkler, Bengt & Steed, Christopher. -- A History of the Church in Africa. Cambridge, Cambridge University Press, 2000, 1 232 pages.

Sundkler Bengt, Steed Christopher
Bernard Salvaing

Texte intégral

Cette monumentale étude comble une lacune. Certes il existait déjà un catalogue des missions présentes en Afrique avec l'ouvrage de C. P. Groves, The Planting of Christianity in Africa, (4 vols, London, 1948-1958) et le lecteur francophone trouvait également des données non négligeables dans les chapitres consacrés aux missions des différents volumes de l'Histoire du christianisme des origines à nos jours (Paris 1990-2000, dir. Charles & Luce Pietri, J.-M. Mayeur et al.). Mais nous avons ici un ouvrage de grande dimension, qui a la double ambition de fournir -- sans chercher une vaine exhaustivité -- une mine de renseignements concrets, et d'intégrer le factuel dans une perspective historique et missiologique plus large.

L'ouvrage est divisé en cinq séquences chronologiques : « Les quatorze premiers siècles », « Le Moyen Âge » (1415-1787), « Le long dix-neuvième siècle » (1787-1919), « L'expérience coloniale » (1920-1959), « L'Afrique indépendante » (1960-1992). Chacune de ces parties débute par un tableau d'ensemble présentant les grands thèmes importants, puis continue par des chapitres traitant successivement les grandes aires géographiques, où les auteurs essaient de faire comprendre les grandes évolutions, sans dédaigner des anecdotes parfois pittoresques.

En fait, même si le livre est signé par deux personnes, il semble qu'il est pour l'essentiel l'oeuvre de Bengt Sundkler, mais qu'il a été « complété et préparé pour la publication » par son assistant à Uppsala, Christopher Steed, après la mort de l'auteur, en 1995.

Dans son introduction, Sundkler expose son ambition « d'intégrer l'histoire de l'Église dans le cadre plus large de l'histoire africaine ». Sundkler a voulu faire une histoire de l'Église africaine et pas seulement des missions, plaçant les convertis africains au centre de son étude et soulignant les initiatives africaines dans le processus de christianisation. D'où les références constantes à l'arrière-plan socio-historique, qu'il s'agisse des mutations internes de l'Afrique précoloniale, du rôle des souverains africains face au développement du christianisme, ou de l'importance des religions africaines envisagées dans une perspective dynamique. Au XXe siècle, une grande importance est accordée à l'histoire des migrations de travail et des expériences locales de colonisation.

On pourrait ajouter qu'il s'agit à la fois d'une histoire de spécialiste et d'une histoire vue de l'intérieur, puisque Bengt Sundkler a d'abord travaillé comme missionnaire protestant luthérien en Afrique du Sud et en Tanzanie, avant d'enseigner l'histoire de l'Église à l'Université d'Uppsala et de créer les Studia Missionalia Upsaliensia. Et on sait l'importance de son ouvrage pionnier Bantu Prophets in South Africa, publié en 1948. On soulignera également son souci de s'inscrire dans une perspective oecuménique dénuée de tout esprit polémique.

Le champ chronologique et géographique couvert est si grand qu'il est difficile de donner un point de vue autorisé sur chaque chapitre. Tout au plus ferai-je les remarques qui suivent.

Les circonstances de la publication de l'ouvrage, cinq ans après la mort de son principal auteur, expliquent sans doute certaines petites imperfections dues à une finition imparfaite. Ainsi le texte n'utilise pas toujours les ouvrages des années 1990 présents cependant dans la bibliographie récapitulative. C'est, pour ne prendre que deux exemples parmi d'autres possibles, le cas de l'ouvrage de Françoise Raison, Bible et pouvoir à Madagascar (Paris, 1991), de même que celui de Jean-François Zorn, Le grand siècle d'une mission protestante. La mission de Paris de 1822 à 1914 (Paris, 1993), qui est d'ailleurs cité avec un titre erroné.

Par ailleurs, on est surpris de ne pas trouver de référence à certains ouvrages récents, heureusement peu nombreux : signalons seulement l'absence de celui de David Bosch, Dynamique de la mission chrétienne. Histoire et avenir des modèles missionnaires (Lomé-Paris-Genève, 1995, traduction de Transforming Mission, New York, 1991), alors que l'action de David Bosch en Afrique du Sud est évoquée page 992 par Bengt Sundkler.

À mon avis, les développements sur le dix-neuvième siècle (auquel est d'ailleurs réservée la part du lion, pp. 81-607), sont de loin les mieux venus, tandis que je reste un peu sur ma faim en lisant la dernière partie sur la période 1960-1992.

Sauf en ce qui concerne l'Afrique centrale, l'analyse de la situation dans les pays anglophones est toujours plus détaillée, y compris au sujet des missions catholiques. Aussi l'exposé concernant les pays francophones est-il parfois très succinct ou déséquilibré. Ainsi pour le Dahomey (Bénin), le passage sur la Société des missions africaines de Lyon au XIXe siècle est presque exclusivement consacré à la période et à l'action du fondateur, le Père Borghero, dans les années 1960. Concernant la période coloniale, la colonie du Dahomey n'est pas traitée, cette lacune n'étant qu'imparfaitement palliée par le rappel fait dans le texte sur le Bénin indépendant, de l'action novatrice du Père Aupiais pendant la période précédente.

À propos des différentes missions et Églises, la bibliographie utilisée par l'auteur est bien sûr plus que riche, mais cependant avec une tendance à s'appuyer davantage sur les ouvrages consacrés que sur les études plus récentes, ce qui limite parfois le développement de certaines problématiques.

Les Églises indépendantes et les « messianismes » ne sont pas négligés, mais l'auteur privilégie sans doute à l'excès la période coloniale : ainsi en Côte d'Ivoire l'analyse du phénomène est presque exclusivement centrée sur le prophète Harris au détriment des évolutions plus récentes.

Sans doute Bengt Sundkler n'a-t-il pas eu le temps de mener complètement à terme sa gigantesque entreprise. Néanmoins, le résultat de son travail est déjà impressionnant, et les petites réserves formulées ou remarques n'empêchent évidemment pas ce volume d'être désormais l'ouvrage de référence sur la question.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Bernard Salvaing, « Sundkler, Bengt & Steed, Christopher. -- A History of the Church in Africa. Cambridge, Cambridge University Press, 2000, 1 232 pages. », Cahiers d’études africaines [En ligne], 162 | 2001, mis en ligne le 03 mars 2001, consulté le 29 juillet 2014. URL : http://etudesafricaines.revues.org/99

Haut de page

Droits d'auteur

© Cahiers d’Études africaines

Haut de page